Corps, danse et littérature – 9 mai 2014

Les présentatrices, femmes auteures, danseuses, professeures, mèneront une discussion sur le corps, la danse et la littérature. Que signifie le fantasme qui entoure l’image de la ballerine, cette image qu’on sert constamment aux petites filles dans les livres pour enfants? Est-il possible de faire de la danse un projet de vie, et ce malgré des limitations physiques ? Comment le corps et la danse expriment ce que les mots ne réussissent pas à dire, et vice-versa ? Bref, comment la littérature parle du corps et comment le corps se rapproche de la littérature ?

Nos invitées :

Martine Delvaux, professeure en littérature et théories féministes, ainsi qu’auteure de Les filles en séries. Des barbies au Pussy Riots.

France Geoffroy, chorégraphe et directrice de Corpuscule Danse, compagnie de danse intégrée.

Zab Maboungou, Chorégraphe, penseure, interprète, ainsi que directrice artistique de la compagnie Danse Nyata Nyata.

Andrée Martin, professeure de danse à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), elle travaille actuellement au développement d’un Abécédaire du corps dansant.

Animation : Iraïs Landry, étudiante à la maitrise en Études littéraires à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

2e partie

 

Corps, danse et littérature

| Causeries Monet | 0 Comments
About The Author
-